Aubépine

Aubépine

S’il pouvait arrêter de pleuvoir, ce serait le temps de cueillir les fleurs d’aubépine. Je les utilise en tisane et en teintures pour maintenir ou améliorer la fonction cardiaque, calmer l’anxiété et les palpitations et pour améliorer la circulation sanguine. Elles sont un ingrédient clé de ma tisane nommée « le cœur qui dort »…

La cueillette des fleurs d’aubépine nécessite toujours un certain dévouement à cause de leur longues épines pointues, mais je m’assure de porter mes lunettes et des chaussures à semelle épaisse. Je n’ai pas encore trouvé un moyen de me protéger les bras, une simple chemise à manches longues ne suffisant pas à m’éviter les égratignures et un manteau de cuir étant un peu trop chaud pour la saison…

La fleur d’aubépine, son épine, et la main qui la cueille…
L’épine de l’aubépine, dont il faut absolument se protéger en la cueillant!
Fleurs d’aubépine à différents stages de maturité
Aubépine: fleur, feuille et épine

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *